Articles & conseils

autosetastuces

Permis de conduire international pour circuler sur les routes de l’État de la Géorgie : précisions

Le permis de conduire international (PCI) est exigé depuis 2009 par la loi géorgienne pour tout conducteur qui possède un permis de conduire valide rédigé dans une autre langue que l’anglais. Les Québécois sont donc directement visés par cette disposition législative. Jusqu’à ce jour, les autorités géorgiennes ont fait preuve de tolérance dans l’application de cette mesure.

 

Cependant, il y a présentement des rumeurs voulant que la disposition législative serait maintenant appliquée plus sévèrement. Pour l’instant, aucun cas documenté d’interception policière et de contravention donnée par les autorités géorgiennes, sur la seule base que le permis de conduire des Québécois n’est pas rédigé en anglais, n’a été recensé à CAA-Québec. Nous poursuivons nos efforts afin d’en savoir davantage sur la situation en vue de garder les voyageurs bien informés.

 

Il appartient donc à ceux qui doivent se rendre en Géorgie ou emprunter les routes de cet État pour se rendre à une autre destination de choisir s’ils se conforment à cette loi.

 

Pour plus d’informations sur le permis de conduire international :http://voyage.caaquebec.com/fr/documents-de-voyage-permis-de-conduire-international.html.

 

La Société de l’assurance automobile du Québec offre sur la version anglaise de son site Internet une traduction complète du permis de conduire québécois. Mais attention : contrairement au PCI, celle-ci ne constitue aucunement un document  légalement reconnu par les diverses autorités nord-américaines.

 

Enfin, CAA-Québec a fait le point sur toute cette situation entourant le permis de conduire international (PCI) lors d’une entrevue réalisée à l’émission de Paul Arcand au FM 98,5 Montréal le vendredi 1er novembre.

 

http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=197376